Témoignage: exercice Commando Gran Torino 25-26 septembre 2021

L’exercice tactique Gran Torino 2021 s’est déroulé dans le secteur Dailly et Collonges.

Préparé par le groupe Instruction de l’ASSO Sion, il a permis à une dizaine de commandos de démontrer leurs capacités physiques, techniques et tactiques. A noter la forte participation de nos amis de l’ASSO Locarno qui n’ont pas hésité à traverser les Alpes pour nous rejoindre !

Le lieutenant d’infanterie Hassanaj nous donne son témoignage:

J’ai reçu la proposition d’être aide Direx pour l’exercice Gran Torino. Ma mission était de conduire les participants durant les instructions et missions.

J’adore les exercices « Kampf » de plus c’est instructif alors j’ai accepté avec plaisir. L’organisation de la  Direx était structurée, propre et ponctuelle avec des données d’ordre précises, ce qui fait qu’on n’a pas attendu pour courir et courir pour attendre.

Le matériel pour les exercices était fourni, on ne manquait de rien. Le déroulé d’exercice commence par un refresh au maniement des armes et jet de grenades, consolidation pour certains et redécouverte pour d’autres, afin d’être tous au même niveau.

Passage d’angle en équipe, cela se prépare.

On enchaine la phase tactique avec une infiltration à pied sur le secteur Dailly suivie d’une action en KdBox très bien animée par les chefs de postes, le tout dans les conditions de sécurité.

En patrouille.
En hérisson pour préparer la prochaine progression.
Progression dans les bois et la mousse, qu’est-ce qui nous attend derrière la crête ?

Pendant le tir nous étions exposés à des dilemmes animés par les moniteurs pour tester la prise de décision du chef de groupe et la réaction du groupe, comme d’engager les TAI et le TCCC. Tubes latéraux, pose de tourniquet, évacuation de blessés sous appui de feu.

Contact ! Appui de feu avec la Minimi.
Evacuation du blessé de la Hot zone
Pose du tourniquet, quelques secondes pour sauver une vie.
Portage du blessé. C’est à ce moment que l’on réalise que le paquetage individuel pèse son poids !

A la phase finale nous devions infiltrer de nuit, avec le paquetage et dans des conditions difficiles, notre secteur d’observation. A l’aube, nous avons planifié une poussée sur notre objectif d’attaque où l’adversaire s’était retranché dans des ruines avec un HVT (high value target). Les participants ont été testés sur la phase d’approche, de combat, de communication horizontale, verticale et d’exfiltration. J’en ai tiré une belle expérience, instructive et je prends plaisir de sortir de ma zone de confort de temps en temps.

Pénétrer dans le bâtiment pour neutraliser les preneurs d’otages.
L’otage est libéré, mission accomplie !

Je conseille aux participants d’avoir une bonne condition physique, mentale et d’adapter le paquetage selon la durée de l’engagement et de la météo, car le commando est projeté dans diverses situations, difficiles et longues.

Retrouve les conseils pour le matériel dans notre article: