Témoignage: Cours aux explosifs

Témoignage du sgtmC S. Fellay

Dans l’infanterie de montagne, j’étais spécialiste anti-char dont l’utilisation des mines. Les explosifs étaient la spécialité d’une sct explosifs. Je possède le permis explosif A civil, j’étais intéressé de connaitre l’utilisation militaire des explosifs  au niveau infanterie.

Le cours s’est passé le samedi 3 juillet 2021 à la caserne de Sion dans ses magnifiques champs. Le chef de cours le sgt gren Comte et son adjoint le gren Berra avaient parfaitement préparé leur cours, avec des séquences théoriques et pratiques qui se succédaient rapidement. Le matériel de manipulation fonctionne bien, on a rapidement été capables de préparer nos propres charges. Il n’a malheureusement pas été possible de faire détonner une vraie charge en plein milieu d’une zone urbaine.

Puis on a pratiqué la pose individuelle des différentes charges :

  • Sur une porte métallique
  • Sur des rails de chemin de fer
  • Sur des ouvrages en béton
  • Sur des supports en bois à poser sous un obstacle.

L’après-midi , on monte d’un cran avec la pose tactique des charges en groupes d’assaut de 4. Les groupes préparaient leurs missions avec reco préalable et après sans reco. Dans les deux cas, il faut préparer les charges en fonction de la mission, prévoir et improviser des moyens de fixation, calculer la durée de la mèche de sécurité, définir les séquences d’engagement et les codes de commandements, par oral ou par gestes.

Une mission était de poser deux charges en deux endroits distants de 30 mètres, après avoir calculé la durée des mèches afin qu’elles explosent simultanément. Evidemment, avec préalablement prise de notes, croquis et recalcul.

La mission commence par  la progression, la pose des charges avec sécurité 360, l’allumage des charges, le repli, mise à couvert et le cas échéant la prise de la nouvelle position après l’explosion de la charge.

C’est là que l’on voit comme le temps passe vite quand il faut poser une charge ! Quand on fait la sécu 360, cela dure une éternité; quand on pose la charge, on voit les secondes qui coulent dans les doigts….

Après plusieurs missions, on peut dire que nous étions bien rodés ! L’encadrement des moniteurs était excellent et motivant, correction par correction, et surtout ils connaissaient parfaitement leur matière d’instruction.

On a fini l’après-midi par un survol des techniques de Breaching : comment exploser une porte et mettre les attaquants en sécurité de l’explosion, etc.

Bref, une belle journée qui s’est déroulée avec entrain, camaraderie, avec de nouvelles techniques, des mouvements tactiques et évidemment un bon engagement physique.

Préparation d’une charge pour destruction d’un obstacle au franchissement
Pose d’une charge sur planchette à poser contre une porte métallique à détruire
La charge Wurst prête au montage
Le cordeau détonant avec un noeud de 8 à intégrer dans la charge Wurst

Pose d’une charge pour détruire un obstacle au franchissement (exercice à sec)